Archives par mot-clé : arthropodes

Un effondrement silencieux

Dans la dernière lettre de l’institut des sciences humaines et sociales du CNRS (p.20), j’écrivais un bref article destiné au grand public où je me lamentais de l’effondrement rapide de la diversité linguistique dans le monde. Cet effondrement n’est malheureusement que l’un des symptômes d’un mal plus général, qui concerne aussi, et en premier lieu, la biodiversité. Dans un article qui vient de paraître dans le journal PLOS One, une équipe de chercheurs documentent la diminution dramatique de 75% des insectes dans les zones non-agricoles censées être protégées au cours des trente dernières années en Allemagne (comme cette semaine est celle du libre accès — voir par exemple à cette occasion ce billet d’Alexis Michaud à propos de Language Science Press — saluons au passage le fait que cette revue soit en accès libre et permette donc à un large public de lire directement les résultats de ces recherches).

Même si une étude comparable n’a peut-être pas encore été menée en France (on peut espérer qu’elle le soit rapidement), il est probable, étant donnée la proximité des climats et des pratiques agricoles intensives, que ces chiffres soient proches de la situation française, d’autant que ceux qui sont nés avant les années 90 peuvent avoir le souvenir d’une époque où les insectes étaient visiblement plus nombreux dans les campagnes.

J’ignore si le plus effrayant est cette nouvelle elle-même, où l’absence complète de réaction qu’elle suscite auprès du public, des hommes politiques censés s’occuper d’écologie, et des partis dont le nom contient les adjectifs « vert » ou « écologiste ». Il est à craindre que la prédiction d’un printemps silencieux dans les années 1960 ne devienne très vite réalité, avec toutes ses conséquences logiques.

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "Un effondrement silencieux," Panchronica, 26/10/2017, https://panchr.hypotheses.org/1989 (ISSN 2494-775X)