Archives de catégorie : Lectures / Readings

La palatalisation des dentales en tibétain

L’ouvrage de Johanna Bialek sur les composés en tibétain est une contribution majeure non seulement à la philologie du tibétain ancien, mais aussi une source copieuse d’informations cruciales pour les linguistes qui s’intéressent à la reconstruction du pré-tibétain.

A titre d’exemple du type de données que l’on peut trouver dans ce livre, notons le passage suivant (p.216), qui mérite d’être cité dans son intégralité:

*-yul seems to have been replaced by -śul in the second syllable of compounds the first member of which ended in -s and was a clan name; thus ‘CLAN NAME+śul’ should be interpreted as “a land of the CLAN”. Other examples include dags śul (PT 1285: r23, r91, r178), mchims śul (PT 1285: r92, r179), and gnubs śul (ITJ 734: 7r300; although here it occurs as a part of the proper name yul gnubs śul kiṅ drug “a land Gnubs-śul-kiṅ-drug”). These variants appear side by side with the correct forms, cf.: mchims yul (PT 1285: r21–2), rṅegs yul (PT 1285: r24), dags yul (ITJ 734: 8r334).

Ces exemples démontrent de façon irréfutable que le groupe *sj (s+y) proto-tibétain donne ɕ- (ś dans la transcription de Bialek), aussi bien comme attaque que comme groupe hétérosyllabique; c’est une confirmation importante de la reconstruction interne des alvéolo-palatales comme provenant de fricatives et d’affriquée dentale suivies d’un yod (Gong 1977).

References
Bialek, Johanna 2018. Compounds and Compounding in Old Tibetan, A Corpus Based Approach. Marburg: Indica et Tibetica Verlag.
龔煌城 1977〈古藏文的y及其相關問題〉,《中研院史語所集刊》48.2