Une métathèse en tibétain?

Les discussions ces derniers jours sur les *-r- du chinois archaïque m’amènent à songer à un problème de la phonologie du tibétain ancien: l’absence de groupes *rp- dans cette langue (notons que par contre rb- et rm- sont attestés, mais le premier dans peu de mots).
Or, dans la liste très réduite des quelques cognats entre gyalronguique et tibétain, on trouve le mot pour ‘épaule’, tɯ-rpaʁ en japhug, phrag(pa) en tibétain, dont la correspondance n’est pas expliquée. Si l’on suppose un changement phonétique *rp > *pr- > phr- en tibétain (qui serait restreint à ce groupe), il devient possible de relier ces deux observations.
Si cette hypothèse est valide, alors (1) aucune langue autre que le tibétain ne devrait avoir pr- dans l’étymon ‘épaule’ (à première vue, ça a l’air d’être le cas), (2) on devrait trouver d’autres cognats entre tibétain et langues préservant les groupes initiaux où phr- en tibétain correspond à rp- ou rəp- ailleurs.



Citer ce billet
Guillaume Jacques (2015, 19 novembre). Une métathèse en tibétain? Panchronica. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sndn

Une réflexion sur « Une métathèse en tibétain? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.