Errata dans un nouvel article

Le Bulletin of Chinese Linguistics vient de publier ce nouvel article portant sur l’interprétation de traces de morphologie en tibétain et en chinois à la lumière des langues rgyalronguiques. Il développe en particulier certaines idées présentées dans cet article.

Je me suis malheureusement rendu compte après publication de la présence d’un nombre assez considérable d’erreurs typographiques, qui m’avaient échappé lors de la relecture des épreuves.

Voici une liste (sans doute non exhaustive) d’erreurs portant sur les caractères chinois et la transcription (et qui n’étaient pas présentes dans le fichier soumis à la revue):

p.22
祂 jet, jejH ‘to pull’ (b *lat(-s)) → 革世 sjet ‘leading string’ (b *s-lat)
> 抴 ; 靾
身寸 ʑek, ʑæH ‘to shoot’
> 射
以 jiX ‘take, use’ (*ləʔ) → 鉛 ziX ‘handle of plow or sickle’ (*sə.ləʔ)
> 鈶
p.23
曾瓦 tsigH
> 甑 tsiŋH
喪 sag,
> saŋ

On remarque aussi que dans la version HTML, les infixes, notés entre chevrons, disparaissent car il sont sans doute interprétés comme des balises HTML. Cette nouvelle mésaventure illustre à quel point les auteurs doivent être vigilants lors de la relecture des épreuves, pour ne pas avoir de regrets après publication.

Référence
Jacques, Guillaume 2019. Fossil Nominalization Prefixes in Tibetan and Chinese. Bulletin of Chinese Linguistics, 12(1):13–28.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.