Nouvelle thèse sur le khroskyabs de Wobzi

Lai Yunfan a hier soutenu avec succès sa thèse sur le khroskyabs de Wobzi, codirigée par Pollet Samvelian et moi, avec dans son jury Hilary Chappel, Scott DeLancey, Sebastian Fedden, Nathan Hill.

Cette thèse de plus de 800 pages sera très bientôt disponible sur son site après quelques corrections mineures.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Guillaume Jacques (16 juin 2017). Nouvelle thèse sur le khroskyabs de Wobzi. Panchronica. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/sngt


5 réflexions sur « Nouvelle thèse sur le khroskyabs de Wobzi »

  1. Félicitations !!

    En plus du site perso, un dépôt dans Thèses En Ligne (TEL) assurerait un référencement à la hauteur de la thèse.
    https://tel.archives-ouvertes.fr/

    Pour les mémoires de Master qui “sortent du lot” (travaux assez aboutis pour être plus que des exercices d’étudiants: des ressources utilisables et utiles), il existe encore un autre service de la galaxie HAL : c’est DUMAS, Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance. Là, ce n’est pas en auto-archivage: le dépôt se fait sur recommandation du directeur.
    https://dumas.ccsd.cnrs.fr/
    Je ne crois pas que cette archive-là soit référencée par les grands moteurs de recherche, mais ça permet d’avoir une référence stable, avec les mêmes garanties de conservation à long terme et d’identifiants pérennes que pour l’ensemble des services du CCSD.
    A titre d’exemple :
    https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01405496/

  2. Félicitations au lauréat, et au directeur. Malheureusement le lien vers le site ne marche pas (problème dans le billet panchronica).

    Et s’agit-il d’une
    1. [[nouvelle thèse] [sur le khroskyabs de Wobzi]]
    2. [[nouvelle] [thèse sur le khroskyabs de Wobzi]]
    ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.