La guimbarde au pays Rgyalrong

En lisant cet article sur les voyelles uvularisées du rma du nord, je tombe sur le mot ʁdʐuʶ « guimbarde », qui me rappelle le japhug ʑɴɢro de même sens — notons que les rimes -u du rma du nord et -o du japhug remontent toutes deux à *-aŋ. Le groupe ʁdʐ- doit résulter de façon assez triviale de l’affrication d’un ancien groupe *ɴɢr-.

S’agit-il d’un cognat ou d’un emprunt ancien? Cet instrument (traditionnellement joué par les femmes) n’a plus été en usage dans la région Japhug depuis plus de cinquante ans, mais semble plus utilisé dans le sud de la région Rgyalrong et chez le Qiang/Rma.

Notons que de l’autre côté de l’Himâlaya, chez les khalingois, la guimbarde joŋbem योङ्‍बेम् est un objet culturel important omniprésent durant les festivités.

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "La guimbarde au pays Rgyalrong," Panchronica, 05/06/2016, https://panchr.hypotheses.org/1341 (ISSN 2494-775X)

2 réflexions sur « La guimbarde au pays Rgyalrong »

  1. Note also the proto-Qiangic pharyngealization/uvularization, which is reflected as uvularized rhyme in Northern Rma, and uvular initial in Upper Rgyalrong.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *