Un outil pour visualiser les dérivations morphologiques

Johann-Mattis List vient de concevoir une app appelée DERIVIZ qui permet de représenter graphiquement d’une façon claire les arbres de dérivations. Voici un exemple d’arbre de dérivation, correspondant à la famille de mots discutée dans ce récent billet:

grib

Il génère un fichier svg, que l’on peut ensuite convertir si besoin dans un autre format avec un programme comme Inkscape.

Cette app va faciliter la représentation des relations entre étymons et rendre plus facile les discussions de la morphologie historique (sans avoir à chaque fois à créer un arbre avec TikZ, qui est puissant mais un peu lourd). Il y a certainement de nombreuses fonctionnalités potentiellement à rajouter (indiquer une racine, donner des étiquettes aux arêtes, disposer d’un moyen de représenter les dérivations inverse et les formes dues à l’analogie etc), mais c’est déjà un outil simple et élégant dont j’aurai l’usage sur ce blog.


2 réflexions sur « Un outil pour visualiser les dérivations morphologiques »

  1. Très bon outil qui permet de repositionner interactivement les nœuds de l’arbre. Je reste néanmoins un fervent partisan de TikZ et de ses dérivés comme forest (https://www.ctan.org/pkg/forest), qui ont beaucoup plus de possibilités et sont très simples pour les arbres basiques.

    Exemple avec l’arbre mentionné dans l’article:
    https://i.imgsafe.org/340b91e.png
    Le code (il faut passer l’option -shell-escape à la commande de compilation:
    \documentclass[convert={outext=.png}]{standalone}
    \usepackage{forest}
    \begin{document}
    \begin{forest}
    for tree={edge=->}
    [
    *rib
    [srib [sa.srib,edge=red]]
    [grib [sgrib, edge label={node[midway,above]{?}}] [grib.ma] [Ngrib,edge=dashed]]
    [rab.rib]
    ]
    \end{forest}
    \end{document}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.