knech ha thnou

Je l’ignorais jusqu’à récemment, mais il existe un texte arthurien en moyen-breton, An Dialog etre Arzur Roe d’an Bretounet ha Guynglaff datant du quinzième siècle, qui malgré sa brièveté (247 vers) est d’un grand intérêt à plusieurs égards. J’ai reçu aujourd’hui l’édition de Hervé Le Bihan:

http://www.brezhoneg.org/fr/livres/dialog-etre-arzur-roe-d-bretounet-ha-guynglaff-le-dialogue-entre-arthur-roi-des-bretons-et

L’édition comprend une transcription du texte datant du dix-huitième siècle accompagnée d’une traduction, une restitution du texte original, un glossaire détaillé et certains textes en français et en breton permettant de contextualiser ce document, ainsi qu’une introduction détaillée expliquant l’histoire tortueuse de la transmission de ce texte.

Ce texte en vers présente des exemples de rimes internes, et témoigne d’une tradition indigène de versification sophistiquée (je reviendrai sur ce sujet dans un autre billet).

J’ai eu le grand plaisir, en feuilletant ce livre, de trouver l’expression knech ha thnou (187) ‘en tous lieux’, correspondant à peu près au français ‘par monts et par vaux’. knech ‘colline’ correspond au breton moderne krec’h, et thnou ‘vallée’, est devenu traoñ dans les dialectes KLT. Dans ces deux mots, le n est devenu r en deuxième élément du groupe, et la nasalité passe sur la voyelle suivante, au moins dans le mot pour ‘vallée’. C’est là un des exemples que nous avions analysés dans l’article Michaud et al. (2012) dans une perspective panchronique. Le Dialog nous offre la plus ancienne attestation de ces mots en moyen-breton, et peut contribuer à déterminer avec une certaine précision la date où ce changement phonétique a eu lieu, et je regrette de ne pas avoir cité ce texte dans notre article. Il s’agit donc d’un nouvel exemple de l’importance fondamentale de la philologie pour la linguistique panchronique.

Bibliographie
Michaud, Alexis, Guillaume Jacques, and Robert Rankin. 2012. Historical transfer of nasality between consonantal onset and vowel : from C to V or from V to C ? Diachronica 29.2 :201–230.

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "knech ha thnou," Panchronica, 07/05/2015, https://panchr.hypotheses.org/252 (ISSN 2494-775X)

2 réflexions au sujet de « knech ha thnou »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *