šn- > xšn- en iranien

Les langues iraniennes anciennes présentent un changement phonétique inhabituel, l’insertion d’un x avant les groupes šn- et šw- en début de mot (Martinez et de Vaan 2014:31, §11.16; 71 §22.1), comme dans les exemples suivants:

*ǵneh2- > *j́nā- ‘savoir’ > Av. xšnā-, VP xšnā-, Skt jñā– ‘savoir’
*šwaipa ‘queue’ > Av. xšuuaēpā-, Skt śepa-
*sweḱs ‘six’ > Av. xšuuaaš, Skt ṣaṭ
*(yu)šmākam ‘2PL.GEN’ > Av. yūšmākəm, inaccentué xšmākəm

A noter que l’indoeuropéen *ǵn- donne dans certaines formes žn- plutôt que xšn-, comme dans Av žnātar- ‘connaisseur’, Skt jñātar- (le conditionnement n’est pas expliqué dans Martinez et de Vaan).

Ma première réaction pour expliquer cet ajout d’une fricative surnuméraire serait un changement phonétique du type:

s, ʃ > [ɧ] / #_{m,n,w}

Avec un passage à la fricative doublement articulée [ɧ] du suédois, que les scribes achéménides et les rédacteurs de l’Avesta auraient transcrite faute de mieux comme x + š. Néanmoins, connaissant le penchant des inventeurs de l’alphabet avestique pour les signes surnuméraires destinés à noter à l’infini les allophones de tous les phonèmes de la langue, il n’est pas certain que ce soit l’idée la plus simple. Je suis néanmoins curieux de savoir si des explications pour ce changement ont été proposées. Kümmel (2007:234, note 160) mentionne ce ‘x-Vorschlag’ mais sans explication détaillée de la motivation phonétique de ce changement.

Quelle que soit sa réalité phonétique, on doit noter que les *šn- se confondent avec les *kšn- en xšn- en avestique; ainsi, le LIV (p.373) donne Skt kṣṇaumi ‘(ich) wetze, schärfe’ comme cognat de l’av. xšnəuuīšā ‘mögest anhören’, avec un changement sémantique en iranien ‘(die Sinne) schärfen’ > ‘achtgeben auf’ > ‘zuhören’).

Bibliographie
Kümmel, Martin. 2007. Konsonantenwandel, Bausteine zu einer Typologie des Lautwandels und ihre Konsequenzen für die vergleichende Rekonstruktion. Wiesbaden: Reichert Verlag.
Rix, Helmut et al. 2001 LIV (Lexikon der Indogermanischen Verben). Wiesbaden: Reichert Verlag.
Martinez, Javier et Michiel de Vaan. 2014. Introduction to Avestan. Leiden: Brill.

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "šn- > xšn- en iranien," Panchronica, 26/07/2015, http://panchr.hypotheses.org/370 (ISSN 2494-775X)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *