Un Wanderwort dans les langues kalapouyennes?

Les langues kalapouyennes, famille disparue de l’Orégon, font partie des moins bien documentées de l’Amérique du nord, et sont connues essentiellement par les données de terrain de Gatschet, de Frachtenberg et de Melville Jacobs (voir Banks 2007 pour ce qui s’approche le plus d’une description utilisable d’une des langues de ce groupe, le santiam).

En lisant Berman (1990:54 — je peux fournir cette référence aux lecteurs de ce blog intéressés), j’ai été frappé par le mot pour ‘pomme de terre’, en santiam pdoʔ (et ses cognats en yonkalla gampduʔ, et en tualatin mampdu) qui ressemblent fortement à l’étymon sioux pour ‘pomme de terre’ (bló, en lakhota et bdó en Yankton et en Sisseton, voir Ullrich 2008 et sa version en ligne). La distance géographique entre les langues sioux et l’Orégon est assez considérable, mais cette ressemblance est-elle le seul fruit du hasard? Pour confirmer cette idée, il faudrait trouver des traces de ce Wanderwort potentiel ailleurs.

Banks, Jonathan. 2007. The Verbal Morphology of Santiam Kalapuya. Northwest Journal of Linguistics 1. 1-98.
Berman, Howard. 1990. An outline of Kalapuya historical phonology. International Journal of American Linguistics 56. 27-59.
Ullrich, Jan. 2008. New Lakota dictionary. Bloomington: Lakota Language Consortium.
Zenk, Henry. 2006. The Kalapuyan Presence in Oregon’s Geographic Names

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "Un Wanderwort dans les langues kalapouyennes?," Panchronica, 19/05/2015, https://panchr.hypotheses.org/296 (ISSN 2494-775X)

2 réflexions sur « Un Wanderwort dans les langues kalapouyennes? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *