Le verbe « donner » en jinghpo

Le verbe « donner » en jinghpo yā [ja33] (qui a de nombreuses fonctions dans cette langue, voir par exemple cet article) est rapproché par le STEDT d’un certain nombre de formes dans d’autres langues sal, en kham et en thulung, comparaisons sur lesquelles je ne préfère pas me prononcer pour le moment. En revanche, il me semble possible de rapprocher ce verbe du chinois 與 joX, reconstruit par Baxter et Sagart (2014) comme *m-q(r)aʔ, donc avec initiale non-latérale — il pensent en particulier que ce mot est étymologiquement distinct de son homophone en chinois moyen 予 joX qui aurait eu une latérale *laʔ. Comme je l’ai déjà expliqué dans cet article, si je suis d’accord avec l’idée que tous les j- (喻四) du chinois ne proviennent pas de latérales, lorsque des mots ayant cette initiale en chinois correspondent à des étymons ayant un j- dans une langue où les j- n’ont pas d’origines alternatives diverses (comme le Limbu où *r- devient j-), il est plus vraisemblable d’admettre que le chinois avait des *j- primaires dans ces mots, même si les données internes aux chinois ne sont pas claires.

Le verbe 與 joX pourrait être un nouvel exemple (outre la série de 羊癢祥 discutée dans cet article) de *j- primaire en chinois — ce qui n’exclut pas la possibilité que des uvulaires voisées soient la troisième origine du chinois moyen j-.

Ce billet peut être cité de la façon suivante: Guillaume Jacques, "Le verbe « donner » en jinghpo," Panchronica, 19/01/2018, http://panchr.hypotheses.org/2100 (ISSN 2494-775X)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *